Protection des plantes

serre de jardin

Le froid et l’invasion des mauvaises herbes sont les causes majeures de la perte des plantes du jardin. Des méthodes très simples et naturelles permettent de les protéger. Pour éviter la prolifération des mauvaises herbes et la corvée du désherbage, les plantes peuvent être entourées de paillage. Les matériaux qui peuvent composer ce paillis sont : des déchets de lin, de l’écorce de pin, de la paille, des fougères séchées, des gravillons, des billes d’argile, des films plastiques (très utilisés pour les fraises) et même, depuis peu, des morceaux de cabosses de cacao qui en plus de protéger les plantations dégageront un fort parfum de chocolat. Tous ces matériaux sont disponibles en sacs de 50 ou 100 litres dans toutes les jardineries. Outre le fait qu’ils empêchent la levée des mauvaise graines, ils éloignent les limaces et maintiennent la fraîcheur au pied des plantes. Les matériaux d’origine végétale sont à privilégier car, avec le temps, en se dégradant, ils se transforment en terreau et enrichissent le sol.

La serre de jardin

Pour protéger du froid les plantes qui doivent rester en place tout l’hiver, on peut les recouvrir de plusieurs façons. Celles qui ont perdu toute leur végétation aérienne pourront être entourées de couvertures ou de paille liée autour de leur tronc et de leurs branches. Les autres devront être entourées d’une protection laissant passer la lumière. Pour les petites plantes, il existe des cloches en verre ou en plastique. Les anciens modèles en verre teinté très épais sont difficiles à trouver. Les nouveaux modèles vendus en jardineries sont fait de verre plus fin et plus fragile. Il faut éviter ceux en plastique qui jaunissent vite et deviennent cassant avec le gel. Pour des plantes plus grandes ou pour couvrir une rangée de légumes, il faut utiliser des tunnels plastiques. Le film transparent devra être parfaitement fixé aux arceaux en métal, eux-mêmes bien enfoncés dans le sol. Il en existe de toutes les tailles et de toutes les hauteurs.

Les jardinieres et autres pots de fleur peuvent bien sur bénéficier de cet abri pour hiberner les plantes qu’ils hébergent.

Au bout de 3 à 5 ans, selon la qualité, ils devront être remplacés. Les châssis et les mini-serres transportables peuvent aussi servir de protection contre le froid; elles sont faites généralement de verre, qui n’a pas l’inconvénient d’être abîmé par le soleil mais reste cher. Le verre est quelquefois remplacé par des panneaux alvéolés en plastique rigide mais qui, eux aussi, finissent par se désagréger avec le temps.

Le froid est souvent accompagné de neige et de grêlons. Ces derniers peuvent déchiqueter complètement les parties aériennes des plantes mais aussi les protections en plastique ou en verre. Dans les régions à fort risque de grêle, il faut éviter d’utiliser le verre car il se brise en coupant les plantes qu’il abritait. Pour protéger les plantes de la neige et de la grêle, il existe des filets que l’on place tout autour de la plante. Ces mêmes filets pourront servir au printemps pour empêcher les oiseaux de venir manger les cerises, fraises et autres fruits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *